Objectif : Economies d\'énergie

Objectif : Economies d\'énergie

Comment fonctionne l'isolation par les fenêtres ?

 

Isolation des fenêtres  (double vitrage, huisserie)

 

C’est le chantier de rénovation par excellence. Il permet de gagner très rapidement en confort thermique et acoustique. Les  nouveaux doubles vitrages (argon) sont très performants et le changement des cadres et dormants permettent d’éliminer les ponts thermiques source de déperdition.

  

Les deux éléments fondamentaux :

  • Le chassis
  • Le vitrage

Le chassis

  

Le chassis est le corps de la fenêtre qui supporte le vitrage, il est constitué d’une partie dormante ou fixe et d’une partie ouvrante support du vitrage.

 Les chassis sont disponibles en plusieurs matières : PVC, bois ou Aluminium.

  

Les châssis PVC sont dit 3 ou 5 chambres, les chambres sont des couches d’air successives, plus il y a de chambres, plus le transfert de chaleur est retardé et plus l’isolation est importante.

 

 

Les châssis Aluminium à  rupture de pont thermique : 

Un pont thermique correspond à un affaiblissement de l'isolation thermique. Il favorise la fuite des calories, la formation de condensation et peut entraîner des désordres. Ce phénomène se rencontre le plus souvent aux jonctions des parois, mais aussi dans les huisseries de baies métalliques. L'aluminium n'étant pas par nature un matériau isolant, il convient d'introduire dans les huisseries un système de coupure thermique (barettes isolantes en matériau de synthèse) qui s'avère indispensable notamment lorsque le vitrage utilisé est de nature très isolante (ex : vitrage isolant à gaz ou /et à couche peu émissive).

 

 

Le châssis bois.

 

Le bois a naturellement une très mauvaise conductivité thermique (0,23 W/m.K), c’est donc un très bon isolant. Par contre, sa massivité impose des chassis lourds et son prix impose un investissement important.

 

Le double vitrage

 

Le double vitrage permet d’insérer entre les deux vitres une lame d’air qui lui donne son caractère isolant. Plus l’épaisseur de la lame d’air est important plus il est isolant. On utilise dans les utilisations standards du « vitrage » 4mm + « Lame » 16 mm + « Vitrage » 4 mm. On a remplacé l’air par de l’argon pour optimiser améliore le caractère isolant.

 

Il existe du triple vitrage encore plus isolant, utilisé par exemple pour la construction de maison BBC sur les parties sud afin de maitriser les apports naturels de chaleur spécifiquement en été.

 

Il existe aussi des vitrages anti-effraction qui sont constitués de vitres feuilletées, une feuille de verre (4mm) + 6 fims PVB (Poly Vinyl Butyral)+ une feuille de verre (4mm) dit 44.6. Ces vitres résistent au jet d’objets et est considéré comme un bon retardateur (il ne resistera pas à plusieurs coups de masse). On parle d’ailleurs de retardateur d’effraction.

 

Il existe des vitrages protection renforcée qui résiste au coup de masse il faut alors trois feuille de verre : on a du 444.6 et même du 666.12 pour de la haute protection.

 

Le coefficient Uw 

 

Uw est le coefficient de transfert thermique, il mesure la capacité à transmettre les calories, plus il est faible mieux c’est. En effet, la diminution de l’Uw de 1 W/m².k permet d’économiser plus de 5% sur la consommation d’énergie primaire du bâtiment.


 



12/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres